Familles Rurales Lagor

L'association a pour but d'améliorer la vie familiale en milieu rural et propose des activités (cours de gym, peinture, cuisine, école du cirque...) ainsi que des services.

Présidente : Marie-France Malemanche

Notre association est née à Lagor il y a plus de 30 ans, mise sur pieds par Noëlle Anizan qui en fut la première présidente et la développa au travers de multiples activités.

Paqui Dutoya lui succéda ensuite pendant 20 ans, et je suis la 3ème présidente élue depuis 3 ans : Marie France Malemanche.

Notre association est bien modeste mais nous sommes fiers d’en faire partie, nous  avons à cœur de la conserver et de la faire prospérer et ceci avec votre aide car nous avons besoin de vous car c’est un atout majeur pour la vie du village. Les différentes activités qu’elle propose vous sont communiquées ci-dessous.

Le mouvement Familles rurales en france

Plus de 60 ans d’évolution

Créé en août 1943, le mouvement Familles Rurales est fondé, dès l’origine, sur le principe d’une entraide entre les familles. Pendant le conflit mais également dans la période d’après-guerre, les familles vont se constituer en associations afin d’améliorer leurs conditions de vie. La solidarité entre la ville et la campagne s’organise, se traduisant par des colis de nourriture aux citadins et l’accueil des enfants pour des séjours plus ou moins longs.

Dans les années 1950, de nouvelles activités se mettent en place : le service aux familles, le prêt d’appareils ménagers ou encore les « ruches » qui correspondent aux actuels accueils de loisirs. Afin d’aider les femmes dans la gestion quotidienne de la maison, le Mouvement lance les « comptes de la ménagère ».

 La décennie suivante est marquée par l’émancipation des femmes. Familles Rurales accompagne cette évolution en créant, dès 1967, ses « clubs féminins » dont le mot d’ordre est : « l’engagement grandit et libère, il faut encourager les femmes à oser ».

Dans les années 1970, les associations Familles Rurales organisent des transports scolaires et des services de cantine pour les enfants dont le domicile est éloigné de l’école. Les centres de loisirs pour enfants et les clubs d’aînés se développement également pendant cette période.

Association de défense des consommateurs en 1975. Il mène de nombreuses actions autour du crédit, de la gestion du budget, de la sécurité domestique mais aussi du surendettement ou de l’exclusion. Familles Rurales s’implique également dans le maintien des services, en particulier des services publics, et des commerces dans le milieu rural.

Les années 1980 sont marquées par le développement des « garderies familiales rurales ». Proposés par les associations locales, ces services permettent aux parents de mieux concilier leur vie familiale et professionnelle et aux enfants de s’épanouir..

Dans les années 1990, le Mouvement met en place des lieux de rencontre en milieu rural. C’est d’abord, en 1992, la création des Relais Familles. Lieux d’accueil et d’écoute, ils permettent à chacun, au sein d’une commune, d’accéder à des informations, d’échanger et de partager un moment de convivialité. Puis, en 1998, des réseaux d’écoute des parents sont mis en place. Des groupes de parole se forment également afin de permettre aux parents d’échanger, de cerner et de mieux appréhender leur mission éducative.

Parallèlement à ces actions, Familles Rurales poursuit sa fonction de représentation des familles à tous les échelons (national, régional et départemental).

Notre association est bien modeste mais nous sommes fiers d’en faire partie, nous  avons à cœur de la conserver et de la faire prospérer et ceci avec votre aide car nous avons besoin de vous.

Nous avons eu la joie d’assister au congrès de familles rurales, fin août, à Talmont St Hilaire en Vendée. Le congrès a lieu tous les 4 ans dans des lieux différents, il rassemble autour de 4000 personnes et c’est toujours un moment magique d’où nous revenons réjouis et encore plus motivés ! C’est un lieu d’échanges, de concertation et de témoignages enrichissants. Cette année les jeunes étaient à l’honneur , et ces 2 jours1/2 passés avec eux ont été certes fatigants mais très riches.