Vendanges 2017 : unn bon cru mais petites quantités

Fabrice Haurat, viticulteur de Lahourcade
exploitant les vignes de Lagor

Les Lagoriens étaient en petit nombre à répondre à l'appel à vendanger de Fabrice Haurat mardi 26 septembre. Il faut dire que cet appel est intervenu à peine quelques heures avant le début des vendanges, ce qui peut donner quelques difficultés à s'organiser.

Contrairement à l'année dernière qui avait été excellente où 9 tonnes de raisin avaient été récoltées, les vignes ne produiront que de 3,5 tonnes.

En effet, une gelée le 24 avril dernier avait eu raison de 3 à 4 boutons par pied. Or ce sont les premières pousses qui produisent le plus. La situation avait été aggravée par la grêle en mai qui avait provoqué beaucoup de dégâts.

Bonne nouvelle, la qualité sera au rendez-vous se réjouit le viticulteur, les analyses montrent un taux de sucre de 13° par litre. Plus ce taux est élevé plus le vin a de potentialité.

Le raisin a pris le chemin de la cave de Belloc où il sera transformé en Béarn AOC.

Depuis sa plantation en 2012, la vigne qui comptait 2200 pieds en a perdu près de 30%, ils seront replantés cette année.

Quelques images des vendanges 2017