La société COMGRAF s’implante sur le bassin de Lacq

 

©SFly/Alpha Chitin

Nouvelle annonce pour le territoire de Lacq-Orthez avec l’implantation prochaine d’une usine créatrice d’emplois. La CCLO travaillait depuis près d’un an avec Chemparc, Total Développement Régional et ses partenaires sur le dossier, en concurrence avec une autre région française. Aujourd’hui, tous se réjouissent de sa concrétisation.

 

La société SAS COMGRAF va en effet construire, sur Lacq, le 1er site de production français de chitine et de chitosane produits de manière répétable et de grade pharmaceutique à haut poids moléculaire. La chitine est un polysaccharide et un polymère biosourcé issu de biomasses diverses. Le chitosane est une chitine raffinée. Ces produits bio-sourcés sont principalement produits en ASIE, dans les conditions qui ne permettent pas une qualité régulière du produit. Le projet de cette entreprise de chimie verte est donc d’engager plusieurs programmes de recherche pour en stabiliser la production.

Lacq accueillera donc le 1er centre de production qui utilisera les larves de mouches comme matière première. Des développements ultérieurs, également envisagés à Lacq, utiliseront du krill et des champignons.

SAS COMGRAF investit, dans cette 1ère phase de production, 11 millions d’euros dont une partie servira à la construction d’un bâtiment industriel 2500 m² sur un terrain de TOTAL EP. L’usine devrait démarrer son activité en octobre 2021 et 140 tonnes annuelles y seront produites. Dans un 1er temps, il est prévu de créer 15 à 20 emplois pour atteindre 90 à 120 personnes dans les 5 ans à venir.

Autre bonne nouvelle, le cercle vertueux ne s’arrête pas à l’emploi direct puisque des interactions fortes devraient se développer avec le milieu agricole, les entreprises locales de maintenance, mais aussi le port de Bayonne.

Auteur : info CCLO
13.08.2020