Premier Pacs à la mairie de Lagor

Habitant Lagor depuis quelques mois seulement, Maryline Allard et Jacques Billon étaient particulièrement émus samedi 18 novembre. En effet, ils sont les premiers Lagoriens à conclure un Pacs en mairie.

Auparavant dévolu au tribunal de grande instance, l'enregistrement du Pacte Civil de Solidarité est, depuis le 1er novembre, du ressort de la mairie ou d'un notaire. Il s'agit d'un contrat conclu entre deux personnes majeures de même sexe ou de sexe différent pour organiser leur vie commune (aide matérielle et assistance réciproque).

Bien que moins formaliste, le Pacs est ce qui se rapproche le plus du mariage en terme d'état-civil. En effet, Le Pacs doit être entériné en leur présence et sur le lieu de vie des partenaires, c’est ainsi qu’ils sont appelés et ils ne peuvent pas être mariés ou pacsés par ailleurs. Enfin, la mention du Pacs doit figurer en marge de leur acte de naissance.

Entre 3 et 4 nouvelles conventions sont prévues d'ici la fin de l'année.

En couple depuis 6 ans, les deux ex Rochelais ont profité de la mutation professionnelle de l'un d'eux pour venir vivre dans notre région qu'ils avaient eu l'occasion de connaître et d'apprécier plusieurs années auparavant.  Propriétaires de leur maison à Lagor, ils comptent bien s'y installer définitivement et s'impliquer dans la vie du village.

La municipalité est ravie de les accueillir.

29.11.2017